L'actualité immobilière de l' Agence Bandol
29 août

Empruntez à moins de 1% pour l’achat d’une maison en vente à Bandol !

AdobeStock_383650151

Le mois dernier, les Français ont remporté la Coupe du monde de football. Cette victoire historique aura-t-elle un impact sur l’immobilier ? Si l’équipe de France a renouvelé l’exploit de 1998 en étant à nouveau championne du monde, du point de vue du marché immobilier, 1998 et 2018 sont loin d’être similaires ! Les prix n’ont rien à voir. Ces dernières années, ils ont beaucoup progressé, diminuant fortement le pouvoir d’achat immobilier des Français.

Du côté des taux, en revanche, c’est la bonne surprise. En 1998, ils caracolaient à 6,40 % en moyenne pour les crédits immobiliers à taux fixes sur 16 à 20 ans (contre 1,40 % actuellement) et à 5,47 % pour ceux à taux révisables qui représentaient alors près de 40 % de la production totale selon la Banque de France. On a donc de quoi se réjouir. Si vous voulez acheter une maison à Bandol, sachez qu’en août, les barèmes de taux n’ont presque pas évolué, après les baisses pratiquées en juin… Mais les banques accordent à nouveau des taux très bas pour capter les meilleurs clients, de retour sur le marché depuis la mi-mai. Ainsi, il est aujourd’hui possible d’emprunter à moins de 1 % sur 15 ans, des taux réels négatifs au regard de l’inflation à 2,1 % !

« En juin, le nombre de demandes de prêts est revenu au même niveau qu’en juin 2017, avec 2,5 fois moins de renégociations, ce qui témoigne de la reprise des transactions et du dynamisme du marché immobilier en cette période estivale, conclut Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer. Dans ce contexte, les banques ne veulent pas manquer cette fenêtre de tir qui devrait leur permettre de progresser rapidement dans leurs objectifs de production de crédits, après un début d’année plus compliqué… D’où une politique de taux particulièrement attractifs qui devrait se poursuivre encore à la rentrée, période clé pour les banques, car traditionnellement riches en transactions immobilières.»

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée